Le Quotidien Shaarli

Tous les liens d'un jour sur une page.

December 5, 2019

La grève de Walter Benjamin
thumbnail
Ce texte est nécessaire. Il déchiffre. Il appelle... à se taire. Pour mieux philosopher... et noyauter.

Par exemple :

"C’est pourquoi, nous dit Walter Benjamin, le parlementarisme des années 20 en Allemagne est en train de péricliter. Les parlementaires se sont laissés fasciner par leur propre mythe juridique et en ont oublié l’origine violente. Or d’autres forces, au même moment, les fascismes, se sont souvenus de cette origine.

Aujourd’hui, on s’étonne de la destruction du droit. On s’en étonnerait moins si on apercevait la vacuité sur lequel il repose. La violence conservatrice du droit est entrée dans une phase de violence refondatrice radicale. Les manoeuvres de la police sont ce qui définit la forme à venir de la constitution. En ce sens, la police ne se soucie plus de conserver l’ancien droit, mais est en passe d’en affirmer définitivement un nouveau. L’aptitude de violence du programme de la Résistance est désormais dissipée. Rien ne fonde aujourd’hui notre droit. L’usage de la violence est redevenu intégralement instituant."

Comment faire grève ? - romy.tetue.net
Toujours intéressante dans ces réflexions.

"Être ou ne pas être gréviste ? Pas évident de faire grève vis-à-vis de mon employeur, envers lequel, satisfaite de mes conditions de travail, je n'ai pas de grief… Je me sens pourtant solidaire des (...)"

Et moi et moi et moi dans tout ça ?
Le suis-je ou ne le suis-je pas ?
Pour un web plus inclusif : quelques pistes pour réduire les inhabiletés numériques – 24 jours de web
thumbnail
Après diverses déceptions linguistiques au sujet de l'accompagnement informatique, je trouve le terme "d'inhabileté numérique" plutôt convaincant.